His voice like the echo of a shadow

19:31 Vanessa 0 Comments

PETITE NOTE NOSTALGIQUE

https://soundcloud.com/vanessa-marriucia/interview-du-28012006

 

Pour entendre l'interview de ma mère et moi sur l'homoparentalité qui date du 28.01.2006,cliquez sur l'image,calez vous bien et écoutez....


Et maintenant que c'est chose faite (ça me touche beaucoup de le partager avec vous donc je l'espère) je vais aborder une nouvelle page qui est entrain de se tourner délicatement.Ma mère...il aura fallut 7 ans pour que je passe à cette pseudo "acceptation" (oui parce-qu'on ne guérit jamais vraiment de ce cataclysme).

Chacun fait son deuil comme il le peut,moi j'ai lu un livre que je redoutais de lire car il affrontait directement une partie de moi que je ne voulais pas encore combattre;

"MAINTENANT QU'IL FAIT TOUT LE TEMPS NUIT SUR TOI" de Mathias Malzieu

Un récit sur la perte de sa mère, une vision allégorique dû à la présence d'un monstre mécanique qui va l'aider et qui me fait penser au film "Quelques minutes après minuit" l'histoire d'un petit garçon qui perd sa mère et qui rencontre un arbre géant qui va l'aider lui aussi a traverser ce moment douloureux (d'ailleurs,si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille).

La lecture à été un peu compliquée à certains endroits mais quelques passages choisis vous montreront que ce livre,qui,une fois refermé m'a enlevé un poids sourd qui pesait sur mon cœur. Aller,c'est parti! 

"Nous sommes dévissés.Comme des alpinistes à qui on vient d'enlever la paroi de montagne à laquelle ils sont accrochés.Même si on s'y prépare,c'est toujours un coup sec, le moment précis où ça lâche. C'est fini.C'est le temps des choses qui s’éteignent. On se perd tout de suite. La nuit surgit en plein jour, en pleine gueule et rien ne sera plus jamais comme avant"

"Le monstre dit: -J'ai quelques recommandations a te faire pour essayer de sortir vivant de tout ça : D'abord tu dois combattre seul. Ne mêle personne à ça, même ceux que tu aimes,surtout ceux que tu aimes.Le combat intérieur tu dois le mener seul."

"J'ai le corps gros,parce qu'un cœur cassé ça va partout dans les veines, ça se répand et ça enfle."

"-Et qu'est-qui est arrivé à la fille caché dans ton cœur?
-Elle n'est jamais revenue alors je l'ai reconstituée à partir des merveilleux souvenirs qu'elle m'a laissés et des graines de rêves qu'elle a semés un peu partout en moi avant son départ.J'ai pétri un bout d'ombre à son images, comme Gepetto avec Pinocchio, mais en version amoureuse,sauf que je ne suis jamais parvenu à lui redonner vraiment vie. Mais elle m'éclaire encore,et parfois elle me brûle pour que je ne l'oublie pas"

"-A quoi tu penses pour sortir des larmes comme ça?
-Au temps où mes larmes étaient chaudes parce-que mon cœur était habité par autre chose qu'un fantôme bricolé."


Avoir réussi a terminer ce livre est une grande victoire pour moi, un peu comme un palier qui me semblait impossible a franchir.Tout comme réécouter cette interview et entendre la jolie voix de ma mère. J'avais peur de l'avoir oubliée...mais non,elle était là, au fond,il fallait juste la réveiller et bon sang ce qu'elle m'avait manquée.

0 commentaires:

Un petit mot?